Pourquoi la stérilisation de vos instruments est-elle si importante ?

La stérilisation de vos instruments dentaires peut être un geste anodin pour certains chirurgiens-dentistes mais peut également représenter une opération moins régulière pour d’autres. Cependant, la stérilisation de votre matériel est une opération capitale pour votre sécurité, la sécurité de vos patients ainsi que pour la durabilité de vos instruments. Découvrez notamment comment et pourquoi est-il primordial de stériliser vos instruments systématiquement.

Pourquoi la stérilisation de vos instruments est-elle si importante ?

La stérilisation sécurise vos instruments

D’une manière générale, tous vos instruments à main sont considérés comme des instruments « semi-critiques ». En effet, les turbines, contre-angles et autres pièces à main entrent en contact avec la muqueuse buccale et la salive de vos patients.

Ces instruments sont ainsi placés dans la catégorie « semi-critique » car ils représentent un risque médian. Ainsi, vos instruments semi-critiques doivent être soit à usage unique, soit stérilisés après chaque utilisation, soit être traité avec une désinfection de niveau intermédiaire.

Cependant, dû à la complexité des contre-angles et des turbines et à leur utilisation conjointe avec des instruments critiques (notamment les fraises), ces instruments peuvent être à tout moment en contact direct avec du sang.

Bien que classés dans la catégorie « semi-critique », les contre-angles et les turbines doivent être considérés comme du matériel critique. Ceux-ci doivent alors obligatoirement être stérilisés, de préférence à l’autoclave, après chaque utilisation pour empêcher les risques de contamination.

La stérilisation permet une meilleure durabilité

L’entretien de vos instruments dentaires possède un rôle majeur dans leur durabilité. Un bon entretien vous assurera un bon fonctionnement de vos instruments, un meilleur confort et une bonne sécurité pour vous et vos patients. A l’inverse, un mauvais entretien entraînera des pannes à intervalles plus fréquents et diminuera fortement votre sécurité et celle de vos patients.

La stérilisation est une étape cruciale lors de l’entretien de vos instruments. Pour vous aider à réaliser correctement l’entretien de votre matériel dentaire, L’atelier dmd vous propose des guides détaillés pour certains de vos instruments :

Quelle stérilisation choisir pour vos instruments ?

De nombreuses techniques de stérilisation existent. Entre le stérilisateur à air chaud, l’autoclave ou encore le stérilisateur à billes, L’atelier dmd vous présente chacune de ces méthodes en vous mentionnant leurs avantages et leurs inconvénients.

Il stérilise au moyen d’une vapeur d’eau saturée. A une température de 134°C, 3 minutes de temps de contact suffisent (hors temps de préchauffage, de refroidissement et de séchage). L’autoclave est aujourd’hui la méthode de stérilisation la plus rapide et la plus sûre. L’autoclave peut également traiter les liquides et le linge. Son principal inconvénient est le ramollissement des objets en plastique ou en caoutchouc ainsi qu’un risque de corrosion pour les instruments métalliques de moindre qualité.

L’atelier dmd vous recommande cette solution pour vos stérilisations (si vos instruments le permettent).

Il utilise des vapeurs chimiques insaturées à une température de 132°C. Le temps de contact est de 20 minutes. Le principal avantage du chémiclave, est la diminution du risque de corrosion pour vos instruments. Son principal inconvénient est lié à son coût : le chémiclave est cher à l’achat et ses produits de consommation ont également un coût élevé. De plus, vous ne pouvez l’utiliser que pour vos instruments dentaires métalliques. L’appareil doit également être équipé d’un bon système d’évacuation avec filtres.

Il utilise la chaleur sèche pour détruire les micro-organismes. A une température de 180°C, la durée d’un cycle est d’environ 30 minutes (hors temps de préchauffage et de refroidissement). Simple et peu coûteux, il s’agit cependant d’un procédé assez lent aux résultats parfois variables. En effet, selon le modèle, le résultat peut ne pas être satisfaisant et des traces de contamination peuvent subsister. De plus, les pièces à main et les contre-angles ne peuvent pas être stérilisés dans un stérilisateur à air chaud. A noter que l’utilité d’un stérilisateur à air chaud est de plus en plus remise en question dans le domaine dentaire.

Composé d’un récipient isolé, de billes de verre et d’un élément chauffant, le stérilisateur à billes est généralement utilisé pour la stérilisation d’instruments endodontiques au fauteuil. Cependant, nous déconseillons son utilisation. En effet, le temps de contact entre les billes et vos instruments est capital mais ne peut être contrôlé. Une exposition trop longue peut engendrer des dommages à vos instruments. De plus, la partie non émergée de l’instrument demeure contaminée.

Cette technique consiste à tremper vos instruments dans des produits chimiques. Nous vous déconseillons également d’utiliser cette méthode. En effet, le temps de contact est très long (3 heures au minimum) et le nettoyage préalable doit être réalisé avec beaucoup de rigueur. Le produit utilisé est irritant et doit donc être manipulé avec précaution. De plus, un rinçage avec de l’eau distillée stérile est obligatoire à la fin de la stérilisation.